Reviews

Agricola 2 joueurs : Les Fermiers de la Lande

Avis d'Ezekiel

Depuis le moment que celui-là me faisait de l’œil, voici le test d’Agricola pour 2 joueurs, ou Terre d’Elevage, ou Big Box les fermiers de la lande. On ne sait pas, on ne sait plus, on s’y perd, on dira donc Agricola pour 2, et c’est marre. :sweat_smile:

Le jeu reprend les grands principes de son aîné. De la pose d’ouvriers, un nombre de tours limité pour développer sa ferme et avoir le plus de points de victoire à la fin. Gestion de ressources, planification de clôtures, construction de bâtiments et reproduction d’animaux sont au programme.

Fin de partie, deux fermes bien différentes. Agriculture bio VS Exploitation intensive

:thought_balloon: La première chose qui marque est la rapidité à laquelle les tours s’enchaînent. C’est fluide, c’est clair, c’est simple. La règle comporte quelques imprécisions, mais dans l’ensemble elle est très claire et lisible. :thumbsup:

Le jeu propose une partie d’initiation, en n’utilisant que les 4 bâtiments de base. C’est très bien pour appréhender la manière dont se déroule le jeu. On ajoutera ensuite pour les parties suivantes 8 bâtiments parmi une trentaine possibles. Je pense que cet aspect apportera une énorme rejouabilité au jeu. D’autant plus qu’une partie durera 30 ou 40min. On en fera facilement 2 d’affilée.

Malgré cette durée de jeu très faible, on ressent très bien le côté gestion et montée en puissance. :star_struck: Et c’est un gros point fort de ce jeu. Un peu comme un 7Wonders Duel, c’est court mais complexe, profond, subtil. Pour bien jouer, il faut surveiller l’adversaire, et placer son ouvrier à l’endroit qui fait mal. :innocent:

Il y a également tout un aspect timing et temporisation, car il y aura de plus en plus de ressources sur une case, si personne ne vient les prendre. Elle sera donc de plus en plus intéressante.

Les stratégies sont diverses, et il y a de multiples approches. Je n’ai pas de doute sur le fait que les parties ne se ressembleront pas, et que l’on n’a pas fini d’explorer de nouveaux axes de développement.

Oh, les jolis pâturages bien rangés.

:no_entry_sign: Mais le jeu possède quand même quelques points noirs.

Certains calculs en cours de parties sont assez laborieux. La capacité d’accueil d’un champ se calcule avec des multiplicateurs, et il faudra faire attention pour ne pas sous-estimer ou surestimer sa capacité d’accueil.

D’autant plus que l’accumulation de meeples ne facilitera pas la lecture de son plateau de jeu. Les gros doigts maladroits vont pester contre les meeples qui s’entassent et se cassent la figure. :triumph:

Vous la sentez, l'angoisse pour empiler les petits meeples ?

J’ai aussi quelques doutes sur l’équilibrage de certains aspects du scoring. J’ai eu l’impression que certaines démarches étaient moins rentables que d’autres. J’espère me tromper. :confused:

:star: Pour conclure, ce jeu est très prometteur. J’aime beaucoup les « petits » jeux qui s’avèrent très subtils et profonds, sans être pour autant longs et compliqués (Akrotiri, 7WDuel, Naga Raja…), et celui-là en fait partie. :thumbsup: Malgré quelques maladresses qui sentent bon la vieille mécanique allemande, l’ensemble tourne très bien et donne envie de recommencer, pour tester d’autres choses, mieux gérer, faire différemment.

Si vous cherchez un jeu léger, moderne et facile d’accès, il n’est peut-être pas pour vous. :grimacing: Mais si vous aimez le calcul à l’allemande, l’optimisation, l’interaction légère et le développement, dans un format mini, foncez. :star_struck:

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *