Reviews

Botanik

AVis de jujuOB

:herb: Botanik :herb:

Auteurs : Sébastien Pauchon, Grégoire Largey, Franck Crittin
Age : 10+
:people_wrestling: : 2 joueurs
:alarm_clock: : 15-30 minutes
Mécanique : Prise et placement de tuiles

Le premier truc qui saute aux yeux quand on joue à Botanik, c’est la direction artistique. Les illustrations sont un vrai parti pris, on aime ou on aime pas. J’ai tendance à me ranger dans la deuxième partie :rofl: mais j’ai voulu aller au delà. Et je ne le regrette pas.

Le pitch : Sur une planète où la photosynthèse semble impossible, les deux joueurs incarnent chacun une équipe de chercheurs au sein du laboratoire de Beatrix Bury, éminente scientifique. Votre mission sera de construire un réseau de tuyaux permettant à vos fruits et autres plantes de pousser.

Chacun son tour, les joueurs réservent une tuile en la plaçant de son côté du registre en respectant le motif ou la couleur des tuiles de la pile centrale, ou bien placent une tuile sur la pile centrale, permettant soit un statu-quo, soit de débloquer les tuiles réservées d’un côté et/ou de l’autre.

Dit comme ça, ça ne paraît pas clair, et il faut clairement faire une première partie pour comprendre comment tout s’enchaîne. Une fois ceci fait, les tours deviennent extrêmement fluides. Désormais, tout sera question d’anticipation (car on ne peut poser ses tuiles que dans un second temps) ou de stratégie par rapport à ce que peut faire votre adversaire.

Nous en sommes à une dizaine de partie en 2 jours. Avec Arthur, on en enchaîne 3-4 d’affilée, façon kingdomino que je trouve finalement proche d’un point de vue stratégique. Ce qui est plutôt un bon point. Forcément, il raisonne un peu moins loin donc on joue plus rapidement mais il a parfaitement compris la mécanique et les scores sont souvent serrés, même si en ma faveur. J’ai fait une seule partie adulte contre adulte, et ma femme, bien aidée par un bon tirage de tuiles, m’a mis une belle raclée. La chance du débutant :rofl: La partie était bien plus longue et stratégique, où on réfléchissait à nos coups pour bloquer l’adversaire autant que pour avancer de notre côté.

Finalement, la DA est parfaitement intégrée au thème, plutôt cohérente même si pas complètement à mon goût, et s’oublie facilement en jouant où on enchaîne les mouvements.

Une belle découverte, un petit jeu facile à sortir mais pas si facile à expliquer et qui nécessitera une partie d’essai, de mise en pratique afin de comprendre la mécanique. Ensuite, on profite et on se creuse les méninges :exploding_head:

Essai validé, Botanik va trouver sa place près de Kingdomino et Via Magica dans les petits jeux à deux et pas trop long :hugging:

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *