Reviews

Brass Birmingham

Avis du Baron Zildord

Premier contact :  joli matériel, pas trop de place sur table, des icônes et des symboles partout, un plateau central et des plateaux personnels bien fournis, des règles complexes (mais pas compliquées, nuance) à assimiler (mais pas trop), des tuiles, des cubes en bois et des tonneaux de bière, après ceux de whisky de Glen More II, ça fait houblon, euh pardon, doublon. ^^
 
Bref, on attend de voir, se disant que l’on a déjà vu beaucoup de tout ça ailleurs. Une fois les règles assimilées, le plateau central aide bien et retranscrit bien les actions possibles par des symboles un peu partout, on se lance.
 
Comment expliquer ?
Doté d’un main de cartes de 8, chaque joueur va faire deux actions par tour en défaussant une carte à chaque fois, 10 tours par manche, celle ci s’arrête lorsque la pioches et les mains sont épuisées, on compte les points, on fait la deuxième manche, on compte les points, fin du jeu. Plusieurs actions possibles, construction de bâtiments, création de liaison commerciale (par canaux la première manche, chemins de fer la seconde) , emprunt bancaire, montée en puissance, achat de cartes joker, vente de bâtiments… Dès le premier tour ça fuse partout dans nos têtes, que construire en premier ? Privilégier quel axe de ressources ? Permettre à l’adversaire de se servir en ressources chez nous? Ce qui nous aide et l’aide en même temps? Des décisions dures à prendre, bien casse tête par moments, car le temps est contre nous, il faut vite développer son réseau, vendre ses ressources (mais pas trop vite), upgrader ses entreprises et bâtiments tout en maximisant leurs productions au moment opportun.
La partie s’achève sur un score ultra serré par la victoire de Madame, on est limite sonné par la profondeur et la fluidité du machin. Ça a duré 1h45, mais ça a filé à toute vitesse, et on a qu’une envie, recommencer, même si personnellement, j’ai la cervelle en fromage blanc ! :laughing:
 
Un sacré chef d’œuvre, mazette quelle leçon d’assemblage de mécaniques et de gestion de stratégies, quand même bien recommandé à des joueurs experts ou du moins connaisseurs des jeux costauds, on en redemande, il mérite bien sa place de numéro 3 sur va BGG!
 
Bravo Brass Birmingham, direct dans mon top 5! :heart_eyes: :heart_eyes: :heart_eyes:

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *