Reviews

Détective Charlie

Avis de Sanlafée

Ma fille de tout juste 8 ans s’est totalement appropriée le jeu. Elle a demandé à refaire des enquêtes dès le lever ce matin. Elle a pris beaucoup de plaisir à résoudre les deux premières enquêtes à mes côtés.
 
Nous avons été complémentaires hier mais j’étais aussi curieuse de la voir face au jeu, seule. Prise en main très très facile du jeu.
 
Chaque enquête est bien isolée dans sa petite poche plastifiée, les cartes bien classées de telle sorte qu’il est très facile de tout installer sans risquer de dévoiler prématurément les indices. Le dé est bien conçu par rapport aux avancées, d’une carte ou deux, dans le sens de son choix, d’une montre à gousset représentant le piétinement de l’enquête avec le temps qui passe, les heures passées dessus conditionnant le système de points obtenus à la fin. J’ai trouvé aussi assez bienvenu le fait d’assortir une montre de la possibilité néanmoins de jouer mais de choisir alors la carte à dévoiler pour stimuler la mémoire de l’enfant et son sens de la déduction et des priorités.
Il n’est pas aisé de savoir quelle carte sera plus intéressante mais certaines sont accompagnées de preuves. Il sera donc assez tentant de se rendre sur ces cartes assez tôt pour obtenir encore plus d’infos.
Le hasard des dés fait qu’une partie sera plus ou moins longue car, en plus de la chance au dé, il y a aussi le hasard des cartes dévoilées. Certaines cartes apporteront un indice tout de suite, d’autres seront plus « complexe » à interpréter, surtout pour un enfant seul ou avec d’autres jeunes enfants de son âge.
En effet, certaines cartes ne deviennent vraiment clairement intelligibles que lorsqu’une autre carte est dévoilée. De cette situation, découle notamment le fait de faire émerger dans l’esprit de l’enfant qu’un « crime » peut avoir un mobile. Mais d’une enquête à l’autre, si l’on va de découverte en découverte, on retrouve aussi certains personnages, certains éléments et très vite l’univers devient familier.
 
La petite carte sur la règle du jeu, présentant l’île sur laquelle les événements prennent place aide notamment à se projeter. je regrette un peu que cette carte n’ait pas été reportée sur l’intérieur du couvercle de la boîte afin que l’enfant soit encore plus immergé dans l’histoire.
 
Les enquêtes se résolvent vite, peut-être un peu trop (15 mn maximum chez nous avec la mise en place et le rangement) car c’est vraiment très bien fait et on prend vraiment plaisir à chercher des détails sur les illustrations quand on nous invite à le faire.
Bien que l’on retrouve des personnages, les cartes les présentant peuvent se retrouver dans le nouveau paquet de manière à faciliter le plus possible l’installation par des enfants. Je trouve cela vraiment bien. les cartes afficheront d’ailleurs ou non les informations utiles concernant le personnage selon l’enquête.
On fait connaissance avec Armand le serpent, Pandora le panda roux et Théo le tatou avec ses lunettes rondes et son joli noeud papillon (mais qui cela peut-il bien être?) etc. Tant est si bien que ce jeu présente suffisamment d’aspects narratifs pour que l’on reste finalement un peu sur sa faim. On voudrai en savoir plus et notamment la suite, une fois l’enquête résolue. cette partie là fait défaut, mais j’invite à ce que l’enfant, s’il a l’air curieux, puisse lui -même prendre part à l’histoire en imaginant sa suite. Peut-être que sur le modèle du petit carnet de détective, on aurait pu imaginer le petit carnet à histoires pour suggérer cela plus clairement. Car la stimulation de l’imaginaire de l’enfant et l’encouragement à le faire formuler une histoire est vraiment un plus que peut offrir ce jeu et cela aurait mérite d’être mieux mis en avant.
 
Ayant choisi ce jeu au départ pour réunir mes trois enfants, je me rends finalement compte (et surtout après la frustration exprimée lors de la partie de micro macro Crime City lorsque les indices étaient révélés très/trop rapidement par les uns ou les autres) que résoudre l’enquête à son rythme est peut-être une chose à privilégier pour que l’expérience pour l’enfant soit la plus riche possible. Le coopératif est très bien pour accompagner les enfants plus jeunes, mais dès l’acquisition de la lecture, je pense que les laisser avancer à leur rythme reste l’option à privilégier. Sachant que les enquêtes étant complètes, il est possible que deux enfants puissent faire une enquête en même, pour peu que l’un d’entre eux se passe de la boîte comme présentoir pour passer passer en revue les suspects. C’est très ingénieux et assez amusant pur les enfants mais placer les cartes à plat sur une table suffit tout à fait si cela permet à un autre de jouer en même temps. Néanmoins, il faut quand même suivre les enquêtes dans l’ordre car il peut y avoir des informations présentées de manière très générale sur un personnage qui pourraient finalement s’avérer être des indices pour résoudre d’autres enquêtes. Donc pour éviter que cela ne gâche l’enquête, autant suivre l’ordre.
 
Pour ce qui est de la difficulté, je pense que selon l’attention de chacun sur tel ou tel autre détail, elle sera appréciée différemment par les uns et les autres. Les enquêtes sont supposées être présentées par ordre croissant de difficulté. je pense que c’est assez juste, mais que ce n’est pas une vérité absolue car on peut remarquer des choses insignifiantes pour les uns et ne pas voir une évidence juste sous nos yeux.
 
 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *