Reviews

Dinner in Paris

Avis de LadyHawke

Voici mon retour sur cette belle nouveauté :

La couverture est magnifique avec ses couleurs chatoyantes automnales et son ambiante du vieux Paris. La boîte est bien remplie, le matériel est de bonne qualité, rien à redire.

Le jeu est-il aussi bon que beau ?

Au niveau du gameplay, nous sommes sur une mécanique se rapprochant des aventuriers du rail. A notre tour, nous avons la possibilité de construire différents restaurants, de la friterie au restaurant gastronomique, bien sûr au plus le restaurant monte en gamme et plus il coûte cher et rapporte de points. Une fois construit, nous pouvons l’améliorer en créant une zone de terrasse qui peut correspondre à un objectif personnel ou commun, la réalisation d’un objectif compte également comme une action. Il y a également, des bonus de points sur des majorités à ne pas négliger pour augmenter son score.

Nous avons passé un excellent moment, je trouve que le thème du jeu est original, bien qu’il ne m’attirait pas plus quand le jeu est sorti, mais j’étais intriguée par cette jolie boite. Dinner in Paris est un jeu familial accessible et facilement sortable, bon il faut néanmoins prévoir de la place sur la table. Il est très plaisant de rassembler les ingrédients pour monter son restaurant, prévoir sa stratégie qui rapportera le plus en plaçant ses terrasses avant que les autres joueurs nous gênent.

Il comporte plusieurs façons de scorer ce qui donne toute latitude au joueur. La gestion de ses revenus est également un élément important : vaut-il mieux construire plusieurs terrasses d’une friterie peu onéreuses ou moins de terrasses d’un grand restaurant mais qui rapporteront plus de points à la fin ? C’est un jeu qui ressortira assurément chez nous, surtout en cette période de diète de restaurants !

Voilà une bonne surprise que je n’avais pas vu venir. Evadez-vous dans cette ambiance romantique du Paris idéal !

Avis d'Hempror

Faute de pouvoir se faire un petit tête à tête au restaurant, hier soir j’ai invité Madame pour une première partie de Dinner in Paris. :spaghetti::night_with_stars:
 
Niveau mécanique, sans chercher très loin, c’est de l’Aventurier du rail transposé à la version restaurant: conquête de territoires ramenant des points de victoires donnés par des objectifs perso ou commun ainsi que par les restos/terrasses construites.
 
Une première action imposée: piocher une ressource. Puis phase d’action: 2 actions au choix parmis 4 (piocher à nouveau, construire un resto, construire des terrasses, réaliser un objectif). Pioche de ressources au tour par tout permettant de construire ses restos à laquelle s’ajoute une légère gestion financière permettant de construire les terrasses grâce aux revenus générés par nos restaurants. Une mécanique classique donc mais qui fonctionne bien. Le jeu se prend en main très vite et c’est là un second point commun avec les ADR, son accessibilité: Tour par tour, actions simples et en nombre définies. Qui plus est avec ce thème porté assez fort, cela en fait un jeu idéal à sortir en soirée avec des joueurs moins avertis. La partie est fluide, les actions s’enchaînent sans peine et c’est plaisant de voir cette place se remplir peu à peu. Dommage à ce sujet que les pions terrasses ne soient plus soignés.
 
Un début un peu poussif et puis quand on commence à avoir des revenus, le moteur se met en route et les terrasses poussent comme des champignons ! Décompte final, madame me bat 138 à 123. Et on se rend compte, en discutant de nos erreurs, du côté certainement plus stratégique du jeu avec des choix intéressants à tester pour les prochaines parties: gros restaurants qui rapportent ou petites friteries qui permettent de s’étaler partout ? :thinking:
 
En résumé : Dinner in Paris n’a pas inventé la poudre mais il est très bien fait et la mayonnaise prend. Le thème y est certainement pour beaucoup. On a passé un moment agréable et avons envie d’y rejouer ce qui est bon signe. À 4 pour le réveillon…
 
À chaud un 7,5/10 évolutif

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *