Reviews

Last Heroes

Avis d'Ezekiel

Review à la bourre de Last Heroes. Acheté à l’aveugle et en grosse promo l’année dernière, on a vite compris pourquoi… Pourtant l’idée de base est bonne, mais le résultat final est quelque part entre :face_with_raised_eyebrow: et :yawning_face:.

:gem: Matos et esthétique : La jolie boîte à la DA type BD/Borderland en attirera certains. Ce n’est pas mon cas, même si je dois admettre que ça a un certain charme. Le livret de règle est rédigé et organisé comme une BD, avec des cases, des bulles, une sorte de scénario, comme si notre adjudant-chef nous faisait un briefing de mission. C’est relativement bien fait, même si on se rendra vite compte que cet esthétique BD nuit à la lisibilité de l’ensemble. :confused:

Même constat en jouant au jeu en lui-même… Passé le premier « Oh mais c’est joli dis donc », on ne fait même plus attention aux illustrations très fouillies, d’autant plus qu’elles sont peu variées. Dommage.

En plus des cartes, on a des « plateaux » joueur pour le moins intrigants… et infernaux à assembler. :sweat_smile: Il nous aura fallu une bonne demi-heure (sans déconner) pour les comprendre et les monter. Il s’agit d’une sorte de support articulé comportant deux roues de comptage, ainsi que deux pistolets qui pivotent pour cacher en partie les cartes qui seront glissées à l’intérieur. Le résultat en jette un peu mais semble surtout affreusement fragile. C’est sensé représenter nos deux flingues et leur réserve de munitions.

Un "plateau" joueur chiant à assembler, pas pratique à utiliser, et fragile.

:gear: Thème et mécanique : On incarne donc un héros faisant partie d’une équipe, chargée d’aller nettoyer des hordes de monstres. Mais le jeu n’est pas coopératif pour autant ! Le but de chaque joueur est de se démarquer des autres pour briller auprès du patron. :sunglasses: Mais dézinguer des mobs, c’est pas facile, une certaine entraide sera quand même nécessaire. Sur le papier, cet aspect semi-coop est excellent.

Mais malheureusement, c’est comme le communisme. En théorie, ça marche. En pratique, heu, bof. :confused:

Il va falloir dépenser des munitions pour aller buter des monstres placés en colonne, en commençant par le plus faible, pour aller jusqu’au plus costaud, et réussir à décrocher la récompense au bout de la chaîne de monstres. Les joueurs doivent se synchroniser et se mettre d’accord. Qui bute le premier mob, puis le second, qui décroche la récompense, etc. En effet, à la moindre pause, la colonne de monstre se reforme et il faut tout recommencer.

Le twist, c’est que toutes les munitions sont communes. Je peux donc aller buter un méchant en utilisant les munitions qu’a préparées un autre joueur, en lui payant quelques points de victoires au passage. On peut donc en théorie gagner sans battre aucun monstre, juste en chargeant des munitions intéressantes pour que les autres joueurs les prenne. En théorie.

Immersion, quand tu nous tiens !!...

:brain: Ressenti et conclusion : Le cœur du jeu est donc d’essayer de collaborer avec les autres tout en tirant la couverture à soi. On ne connaît pas exactement le total de PV des autres joueurs, on ne peut pas y arriver seul, on ne peut pas être trop fourbe. Vraiment, sur le papier, CA MARCHE.

Mais le jeu se heurte à deux énormes problèmes. :sweat_smile:

D’une part, le fonctionnement n’est pas du tout intuitif. Tout est simple, mais on ne cesse de se creuser la tête pour savoir quoi faire, si on a le droit de faire ci ou ça, etc. Les manipulations n’aident pas non plus. On oublie de tourner une roue, notre plateau-flingue bouge tout seul, on ne sait plus si on doit recharger les monstres ou pas… Bref, c’est l’enfer. :tired_face:

D’autre part, les sensations de jeu ne sont pas DU TOUT là. On n’y croit pas, on n’est pas dedans, on n’arrive pas à trouver des vrais arguments pour négocier, pour mettre en place une stratégie. Ca ne marche pas du tout, en fait. On s’ennuie, et les 40min de partie semblent durer une éternité. :yawning_face:

Je lui accorde la note de caca/20. :poop:

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *