Reviews

Le Dilemme du Roi

Avis d'Alamos59

petite partie ce soir (la 7 eme)

Alors autant hier l’épisode était palpitant autant ce soir je n’ai pas apprécié le jeu et cette sensation était déjà ressenti à d’autres reprises.

je m’explique

Je trouve que parfois on a la sensation de “subir” le jeu sans n’avoir vraiment de poids et de force pour contrer un joueur ou pour empêcher telle ou telle action. On ne fait parfois que subir un joueur dominant qui va décider du sort et de l’esprit du jeu. 

en gros s’il décide de “rusher” jusqu’à la fin et pousser le roi à abdiquer rien ne peut vraiment l´en empêcher. ce joueur a choisi de passer à chaque vote, récupérant du pouvoir, prétextant que les choix des autres joueurs lui convenaient (ce qui était vrai) avant de placer l’ensemble de ses jetons pouvoirs sur un vote final qui allait faire abdiquer le roi au moment où les pions de son objectif secret étaient les mieux placés.

Fin de partie en a peine 30′.

ce en quoi on ne peut lutter car finalement il est difficile d’avoir du poids dans des votes quand on n’a pas assez de pouvoirs et quand on joue le jeu des votes.

Bilan : chaque vote a ressemblé au précédent et la partie s’est finie sans vraie saveur. comme si on avait pris un livre qu’on avait lu à la table une belle histoire rien de plus.

en fait j’ai l’impression que (trop) souvent les joueurs sont tous d’accords sur le vote à faire et dans ce cas il ne suffit que de placer un jeton pouvoir sur le vote pour qu’il l’emporte, sans débat sans négociation.

Bilan de cette partie sans intérêt : 3 joueurs sur 4 ont fini avec le même score à égalité : 15 points et (moi)dernier à deux points d’écart.

Comme quoi cette stratégie du “scoring a tout prix” n’est pas réellement gagnante ou du moins ne fait pas exploser le score .. par contre je trouve qu’elle plombe bien l’esprit du jeu autour de la table et ne crée que frustration (de ne pas avoir joué assez pour découvrir l’histoire plus longtemps) ni pu par exemple dérouler un événement (je n’irai pas plus loin sous peine de spoiler).

 

Avis de L0l0

Petit retour à chaud après le Prélude + 2 parties (avec les pincettes que cela implique)

++

J’aime beaucoup le système et la narration (même si c’est un peu dur de retenir qui est qui dans cet univers fictif). J’ai passé un super moment, on commence à voir légèrement les tendances des maisons de chacun, c’est très chouette.

J’aurais aimé avoir une opposition plus marquée entre les différents objectifs des maisons (mais ça c’est peut-être notre choix au hasard qui ne s’est pas porté sur les maisons les plus opposées) :
Il y a eu pas mal de “dilemmes” sur lesquels on était au final quasi tous d’accord du coup, le meneur mise et les autres passent. Le jeu encourage un peu trop à la passivité j’ai trouvé.

Ce serait génial si sur chaque vote il y avait un gros 2vs2 ou 2vs3 avec une vraie “lutte” pour le OUI-DA ou pour le NENNI. Là soit tout le monde est d’accord donc ça sert à rien de miser, soit c’est du 1vs3 ou 1vs4 et ça sert pas trop non plus de miser, autant passer.

Après, je le mets dans les “–” mais c’est je pense surtout les joueurs qui en sont “responsables” : on n’a pas beaucoup négocié, trahi etc. Je pense que quand on se fiche un peu du résultat d’un vote, il faudrait plus essayer de gratter des choses auprès des autres. A voir dans les prochaines parties donc 🙂

=> Je pense que je vais le jouer beaucoup plus roleplay, en m’en fichant vraiment des objectifs (ça tombe bien, j’aime pas ceux de ma maison ^^)

En tout cas c’est une très chouette expérience, hâte de continuer !

 

Avis de Savit4r

Aujourd’hui c’était découverte du jeu à 4 joueurs.

Après avoir étudié un livret de règles qui fait pâlir (une quarantaine de pages) mais au final limpide à lire par ses explications et ses illustrations de mise en situation, nous avons choisi nos maisons au hasard uniquement selon les illustrations des paravents.

Puis on s’est lancé, avec quelques hésitations au début, il fallait garder les règles sous le coude pour ne rien oublier mais une fois que la partie s’est pleinement lancée, tout était clair plus besoin d’y revenir.

Le jeu en lui même m’a donné une grosse envie d’y revenir après notre première partie de 45 minutes surtout qu’on a un peu joué en oubliant nos différents objectifs personnels.

On y est donc revenus ce soir pour continuer cette campagne et on a encore plus ressenti la richesse du jeu et son excellente narration.

Je me sens pleinement conseiller du Roi et j’ai hâte d’avoir des nouvelles de nos différentes intrigues en cours.

La seconde partie aura été plus rapide, environ 35-40 minutes.

Au final après le décompte des scores on a qu’une envie : y retourner. Surtout que le fait de ne pas savoir à quoi correspondent les points de prestige et de convoitise tient en haleine. On ne peut pas se sentir perdant ou gagnant puisqu’on ne sait pas comment sera désigné le grand vainqueur.

La narration est excellente, lors de la seconde partie, j’ai senti que certaines intrigues pouvaient m’emmener vers mon haut fait personnel et j’ai poussé pour (sûrement à raison).

En bref, si vous avez trois ou quatre joueurs autour de vous pour des parties de 40 minutes, allez-y les yeux fermés.

Une claque ludique (à confirmer).

Un dernier point sur le côté legacy : j’ai du mal avec ce genre de jeux, je les ai évités et c’est mon premier. J’aime pas “détruire” le matériel, le “changer” complètement. Même s’il n’est pas rejouable d’un point de vue de la narration (ou dans quelques années en oubliant), j’ai opté pour des petites alternatives (stickers photocopiés, paravents doublés) afin de ne pas le rendre inutilisable plus tard et ça marche plutôt bien c’était ma seule crainte.

Avis de Simon

Bon, on va affiner notre avis. Mais après 2 parties, je sens que ce jeu va finir dans mon panthéon du jeu.

Prenez game of thrones, reigns et battlestar, secouez et boum : Le dilemme du roi.

Un trame narrative très fort avec une description du monde, du royaume des us des coutumes de shabitants et des légendes digne d’un bon roman de fantasy. Un gameplay fourbe, qui laisse la part à la tchatche, la ruse et l’innatendu. Une ambiance survoltée, des surprises, des coups durs. Une évolution lente mais que ‘on voit se dessiner goutte à goutte avec des rivalités de parties en parties.

Putain que c’est bon. Si ça se trouve, le jeu ne tiendra pas sur la longueur, l’histoire se plantera et l’ennui viendra. Mais pour l’instant, on est sur un nuage d’euphorie.

3-5 joueurs ? Je pense qu’à moins de 4, tu perds en saveur. Baptiste et moi avons déjà envie de refaire la campagne tellement des choix initiaux nous semblent influer sur l’histoire globale.

Y jouer à distance : NON. Attendez, stockez et faites le avec les bonnes personnes, au bon moment. Ne gâchez pas ça ! Je m’avance sans doute, attendons de voir au final, mais pour l’instant, la promesse et son début de cheminement est totalement enthousiasmante.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *