Reviews

Masters of Renaissance

Avis d'Aurélien V

Première partie de Masters of Renaissance

Splendor étant un jeu très connu et qu’on peut facilement rapprocher de celui-ci, je vais me baser dessus pour parler de mon ressenti.

Tout d’abord si vous n’aimez pas Splendor, je pense qu’il ne faudra pas chercher plus loin, vous n’aimerez pas celui-ci non plus. C’est très mécanique, thématiquement aussi froid et ça ne révolutionne pas radicalement le genre.

Ensuite les similitudes :
– Des ressources à disposition, sans différence de valeur entre elles
– Des cartes à l’achat réparties sur 3 niveaux, du plus facile à acquérir au plus difficile
– Une sensation de montée en puissance, plus on progresse, plus l’inaccessible finit par être à notre portée
– La faible place à l’erreur, une marche loupée et notre adversaire a vite fait de s’envoler

Les différences
– La piste de foi : c’est un paramètre supplémentaire, qui peut à la fois constituter un axe stratégique hors des sentiers, mais aussi restreindre un peu plus nos choix. Car si on récupère une ressource qu’on ne peut pas stocker, cela fait progresser notre adversaire sur cette piste.
– Les contraintes de stockage : Plus restrictives qu’à Splendor et donc nécessitant une plus forte organisation. C’est très bien pensé et ça force à bien réfléchir au moindre de nos mouvements
– L’action de production : Là aussi il faut savoir se projeter et optimiser. Cela apporte des possibilités de combo fort agréables.
– Le taquin pour offrir des ressources : aussi agréable que malin.

L’ensemble est plus étriqué, ce qui nécessite une vraie maitrise et une concentration d’un bout à l’autre. C’est pour moi un vrai jeu d’affrontement (comme Splendor), avec peut-être une meilleure ouverture à une configuration 3/4 joueurs que son ainé. Il me parait un peu moins primordial de surveiller son adversaire mais l’expérience me fera peut-être réviser ce point de vue. Par contre je trouve qu’on s’y projette plus facilement à long terme.

Au final suis-je team Rachou ? OUI :white_heart:

Avis du Baron

Masters of Renaissance donc.

Engine building, achat de cartes bâtiments, optimisation à la Splendor, production pour comboter graaaaave, dans l’univers de Lorenzo le Magnifique, en plus léger et rapide.

Ben ça fonctionne bien, ouf , après toute cette attente, ça valait le coup.

Les règles sont simples, l’iconographie logique et évidente, c’est tactique et casse tête mais pas trop, une petite salade de points à la fin ce qui permet de partir dans plusieurs directions pour scorer, c’est vraiment juste ce qu’il faut, c’est du familial + +, ou de l’expert -.

C’est fluide, c’est agréable, l’interaction est quasi nulle mais on s’en moque (y a Lorenzo sinon :wink:), le marché “boulier” est cooool, et Madame aime bien les petits jetons croix de la piste de foi.

C’est malin c’est finaud ça peut s’adresser à pas mal de monde, bref une bonne surprise. :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *