Reviews

Monsters Lands

Avis de Chrys

☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆
Review du jeu : :dragon: Monster Lands :european_castle:
☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆

:art: Illustrateur/Designer> Enrique Fernández Peláez
:bookmark_tabs: Auteur> Gorka Mata, Daniel Schloesser, Víctor Fernández, Sergi Solé Pascual
:100: Note BGG > 7.3
:gear: Difficulté BGG > 3.34/5

:one: Présentation Express du jeu

:small_orange_diamond:Thème> Univers fantastique. Vous êtes un leader d’un petit clan de braves guerriers affrontant les autres clans afin d’obtenir la couronne.
:small_orange_diamond:Nb Joueur> 1 à 4 Joueurs
:small_orange_diamond:Mécanique> Placement de dés, Gestion de ressource (Pièges, Potions, Or, Réputation..)
:small_orange_diamond:Prix> ~50-60€

Dans ce jeu, vous allez recruter des guerriers pour améliorer votre clan, afin d’obtenir plus de dés, réaliser plus d’actions, vaincre des monstres en utilisant pièges, potions et dés, pour gagner erncore plus de gloire, pour recruter encore plus de guerriers qui vous font augmenter votre réputation. Vous pouvez également conquérir des régions afin de gagner plus de gloire. Les régions permettent à un de vos guerriers de s’y installer, pour ne plus payer son salaire, et aussi obtenir une nouvelle action disponible pour vous.

Les places sont chères dans le plateau. Il faudra intelligement poser ses dés au bon moments. Il faudra également acheter les bons stuffs par rapport à vos stratégies et avoir un peu de culot sur les combats de monstres. Les monstres peuvent d’ailleurs être combattus soit en capturant, soit en les tuant, les tests de dés ne sont pas les mêmes… Faut pas dépasser la valeur de point de vie du monstre, sinon on le capture pas…. L’un ou l’autre offre toujours des récompenses différentes.

En plus de ça, vous avez également des missions de la reine. Soit des missions compétitives où celui qui réussis le meilleur jet remporte la récompenses ( et l’autre perd), soit vous faitesun contrat et vous n’avez qu’à défausser ce qui est nécessaire pour obtenir la récompenses.

Comme vous le voyez, entre les monstres, les missions, les conquêtes de territoires, plein de choix s’offrent au joueur pour remporter des éléments.

La partie basse et gauche coresspondent à la citadelles. C’est souvent des endroits pour poser des dés et obtenir les choses. (Payer des mercenaires, de l’équipement, gagner de l’argent, payer des pièges, des défenses ou bien des potions… )

La partie “sable” au centre correspondent aux deux missions. (A gauche la compétitive, A droite le contrat de la reine ).

Les parties vertes correspondent aux combats qu’on peut réaliser.

La partie tout à droite en bas corresponds aux monstres qui n’ont pas été tué, ils attaquent la citadelle, et donc un autre moyen de battre un monstre.

:two: Le Chrystobaromètre

Ce sont des baromètres avec un ressenti sans recherche de cohérences en comparaisons avec les autres tests de jeu. C’est un ressenti à l’instant T purement subjectif. Je cherche pas forcément à être pertinent ou autre. D’où le nom de “Chrystobaromètre”, ce sont des baromètres à moi.

:dove: EspoirO’Metre> :dove: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Quand je l’ai acheté, j’avais pas forcémment d’attente. Ce n’était pas un jeu que j’attendais depuis longtemps ou auquel j’ai entendu parlé. J’aimais juste les tavernes de la vallée profonde, et aimant le jeu de pose de dés, j’ai souhaité sauter le pas.

:brain: DifficultO’Metre> :brain: :brain: :brain: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Pour ceux ayant joué à artémis project ou bien les tavernes de la vallée profonde, ce jeu est quand même plus touffu. Plus de règles à apprendre, même si après quelques parties tout devient facile à retenir. On est limité en dés et on a pas mal d’options de jeux, alors forcément faut réfléchir. Surtout que le plateau est partagé avec les autres joueurs et qu’on est limité par 6 tours de jeu, il faudra donc bien réfléchir à ce qu’on fait…. “Oh mince, j’ai trop dépensé d’or et j’ai plus assez pour le salaire de mes troupes, je vais perdre mon meilleur guerrier”, ou bien ” Zut, je pensais pas que l’autre allait battre le mosntre, du coup j’ai pas assez de gloire pour recruter au tour prochain!”

:link: ImmersO’Metre> :link: :link: :link: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Honnêtement je trouve le jeu jolie. Les guerriers ont une carte bien illustrée, on positionne son guerrier avec des pièges ou autre. Si il revient vivant, il revient avec les objets et pièges non utilisés. Par contre si il meurt, c’est perdu. Si le monstre est du même type que celui de la region, le monstre est plus fort… Chaque monstre a aussi un peu son effet qui semble être lié aussi un peu à son illustration. On doit payer le salaire de nos troupes… Tout cela contribue à une certaine bonne immersion. Cependant, le jeu reste un peu mécanique. Donc j’ai mis 3 sur 5. (Hésité avec 4)

:crossed_swords: InteractO’Metre> :crossed_swords: :crossed_swords: :crossed_swords: :crossed_swords: :black_medium_small_square:

Comme le terrain central est partagé avec tous, forcément quand on prend une place, c’est une place prise pour l’autre. L’objet qu’on achète n’est pas achetable pour l’autre, tout comme le mercenaire, la mission ou bien le monstre qu’on combat. Alors il y a une forte interactivité “indirecte”. Il y a d’ailleurs un module dans le jeu qui est “traquenard”, qui permet d’avoir des pièges ayant des effets contre d’autres joueurs.

:dash: FluidO’Metre> :dash: :dash: :dash: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Dans ce jeu, on réalise chacun à son tour une action. Le rythme est plutôt élevé. Cependant, comme nos actions peuvent dépendre des actions des autres joueurs, parfois il faut réfléchir à son tour. Il y a pas mal de choses à réfléchir et une action peut avoir de grande conséquence. Plus on est de joueurs, moins ce sera fluide, on se bloque beaucoup plus. De plus, quand un monstre est combattu et une région conquise, on ne découvre que dans la phase de nettoyage le novueau monstre. Le jeu a un peu d’opportunisme (entre le marché, les mercenaires, monstres etc), qui force à réfléchir tour à tour ce qu’on souhaite faire.

:hourglass: TempO’Metre> :hourglass: :hourglass: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Le jeu est “relativement long”, on a mis 1h30 pour jouer à 2 joueurs. Cependant, on a pas eu la sensation que ce soit aussi long. Dû aufait qu’on réalise beaucoup de choses dans la partie, qu’on est très souvent concentré sur le jeu, que le rythme est plutôt rapide. On sent la montée en puissance petit à petit, on doit s’adapter en permanence, les choix sont pas forcément évident (chuis pas un joueur expert), donc le jeu nous tient en haleine.

:repeat: RejouO’Metre> :repeat: :repeat: :repeat: :repeat: :black_medium_small_square:

Nombre de parties jouées> 3
Configurations testées> 1j(2 parties ) et 2joueurs

Le mode campagne proposé par le jeu est vraiment sympa. 10 scénarios avec 10 conditions de victoires différentes. L’automa est super rapide à gérer mais il est plus là pour nous bloquer car pas forcément possible d’anticiper ces mouvements. Par contre, on a un ajustement bien réalisé de la difficulté en fonction des résultats des autres missions.

Sinon, comme les monstres ont chacun leur effet, qu’on rencontre pas toutes les cartes d’équipements, que les mercenaires changent, que les butins changent, que les missions changent, que l’association monstre-région changent, que la difficulté peut changer, que les règles d’expédition contre les monstres changent également… Ceci contribue beaucoup à une bonne rejouabilité pour ceux qui aiment bien les jeux “d’opportunisme”. Par contre, malgré que les paramètres changent, on fera quand même toujours un peu la même chose.

:package: MatosO’Metre> :package: :package: :package: :package::black_medium_small_square:

Contenu du jeu>
– Plusieurs jetons en carton ( Marqueur tour, gloire, réputation, monnaie, pièges, potions)
– Pas mal de cartes d’assez bonne qualité ( Carte mercenaires, carte objet, carte monstres, cartes régions )
– Des tuiles ( Missions, butins ).
– Des plateaux joueurs en carton – Un plateau carton ( pas si grand que ça ).
– Un pochon pour les missions.
– Un esthétique que je juge personnellement soigné et cohérente.
– BEAUCOUP de dés

Un pimp matériel existe sur leur site
Avec des dés pour l'automa par exemple.
Des dés engravés, qu'on voit en haut, des marqueurs en plastique, des potions aussi en plastique...

:tram: TranspO’Metre> :tram: :tram: :tram: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

Le plateau central reste relativement petit et demande pas non plus une table immense. Le jeu n’est pas hyper lourd, la boîte n’est pas des plus grosses. Donc il se transporte relativement bien dans un sac et se joue assez dans toutes types de maison.

:shield: SleeveO’Metre> :shield: :shield: :black_medium_small_square::black_medium_small_square::black_medium_small_square:

Les cartes sont plutôt de bonnes qualités. J’ai personnellement sleeve car je les trouvaient belles.

:heart: LovO’Metre> :heart: :heart: :heart: :heart::black_medium_small_square:

J’ai lu certaines critiques disant que le jeu manque un peu d’équilibre. J’ai pas cette finesse d’esprit et d’expérience pour pouvoir ressentir ce problème. Néanmoins, comme j’aime les jeux qui sont “jolies”, qui ont une “montée en puissance”, et que j’aime la mécanique de pose de dés (artémis project, les tavernes de la vallée profonde), et que j’aime les jeux avec beaucoup d’opportunisme, et bien l’expérience a été agréable. C’est aussi partagé avec ma copine. Elle a bien aimée. On a finit notre première partie à 2, 50 à 47. J’ai provoqué la fin de partie tour 5 ( car si on a 30 de gloire c’est terminé ), et j’ai réussi beaucuop de monstre et mission et donc j’avais pas mal de gloire…

Cependant, elle avait une tribus avec 6 cartes de même affinité ( dans le jeu il y a 4 affinités ), ce qui lui donne 10 pts d’un coup rien que pour l’affinité de l’eau… Alors elle a réussit à me talônener de 3 points alors que j’aurai pu avoir l’impression de pas mal dominer.

Donc ça me donne l’impression qu’il y a plusieurs stratégies dans le jeu. Pas mal d’optimisations à faire, ça me donne envie de recommencer! La note BGG, 7,3, est relativement basse. Et je pense aussi que c’est pas le jeu du siècle. ça pourrait BEAUCOUP plaire à certains joueurs qui aime précisement ce type de mécanique…Mais pas forcément convaincu que ça plaira au plus grand nombre.

Avis de Ladyhawke

Monster lands est un jeu de type eurogame de 1 à 4 joueurs à partir de 12 ans pour une durée d’environ 90 minutes. Le jeu est issu d’une campagne Kickstarter de 2017.

Même si le synopsis peut s’apparenter à de l’améritrash, la mécanique du jeu repose bien sur du placement d’ouvriers (de dés).

Le royaume de Gimelda est en péril suite à de multiples attaques de monstres. A l’aide de votre clan, votre mission sera de tuer ou capturer les envahisseurs afin de reconquérir les terres perdues.

– Gameplay : le jeu se déroule en plusieurs phases :

o   Phase de préparation des réserves  de dés : récupérer les dés associés à vos guerriers et à votre placement sur la piste de gloire.

o   Phase de déploiement : à son tour chaque joueur place un dès sur son plateau pour réaliser une action : recruter un mercenaire à la taverne, prendre de l’or à la mine, s’armer dans un bazar, acheter des pièges… Chaque guerrier va ainsi pouvoir préparer son expédition pour affronter les monstres et gagner des points de gloire.

o   Phase aventure : au cours de ces périples, seuls les mercenaires les mieux préparés sortiront vainqueurs.

o   Phase nettoyage : on enlève les dès joués, on défausse les pièges et potions utilisés. D’autres monstres prendront la place de ceux vaincus et les mercenaires leaders tombés au combat seront remplacés par un autre membre du clan. Bien sûr, il faudra également penser à payer vos mercenaires, sous peine de le voir déserter !

Ces phases seront répétées pendant 6 tours.

Monster lands est donc un jeu dans lequel il faudra s’armer et préparer au mieux les membres de son clan afin de mener des batailles et vaincre les envahisseurs. Le 1e  joueur arrivant à 30 points de gloire remporte la partie.

–     Avis : ML est un jeu comportant des points de règles multiples. Une fois acquises, le jeu n’est pas si complexe que le livret peut le laisser supposer. Je précise que je dispose de quelques jeux experts mais la majorité de mes jeux sont dans la catégorie intermédiaire. Ce jeu m’a demandé un certain investissement tant pour l’assimilation des règles (oui je suis blonde !) que pour le temps de préparation des parties. Je suis sûre que les joueurs chevronnés n’auront aucune difficulté, on est loin je pense d’un Pax Pamir.

Après une première partie d’assimilation, tout s’éclairci, la partie est fluide et requiert une bonne dose de stratégie pour acquérir de l’équipement et le faire comboter avec les membres de notre clan. Chacun dispose des capacités différentes.

ML dispose de mécanismes plutôt malins avec notamment des dès de persuasion qui vous permettront d’acquérir un armement à moindre coût.

Le mode solo est agréable, il permet de jouer contre un joueur fictif avec différents scénarios pour assurer une bonne rejouabilité.

J’aime beaucoup son thème avec son design original. Avec Monster lands vous participez à une quête pleine d’aventures. Je n’ai pas vu passé le temps des parties, c’est très prenant. Comme le jeu comporte des dès, il y a bien sûr une part de hasard qui pourra être nettement réduit avec des armements spécifiques.

Comme tout eurogame, il faudra bien penser chaque action, trouver le juste milieu entre le fait de préparer au mieux son expédition sans toutefois perdre trop de temps au risque de se faire piquer la place.

Belle découverte 7.5/10.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *