Reviews

Near and Far

Avis de Chrys

☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆
Review du jeu : Near and Far
☆~☆~☆~☆~☆~☆~☆

:art: Illustrateur/Designer> Ryan Laukat
:bookmark_tabs: Auteur> Ryan Laukat

:one: Présentation du jeu

:small_orange_diamond:Thème> Med Fantastique
:small_orange_diamond:Nb Joueurs> 2 à 4 joueurs
:small_orange_diamond:Mécanique> Pose d’ouvrier, Aventure, Narration, Collection
:small_orange_diamond:Prix> 60€

Rapide explication de l’objectif, et les différentes manipulations.

Comment s’enclenche La fin de partie ?
+> Lorsqu’un joueurs aura posé son dernier campement ( qu’on voit en bas à droite du plateau joueur ).

Quel est le but du jeu?
+> Faire le maximum de points de voyages.

Comment on joue ?
+> C’est un jeu de placement d’ouvrier où il y a “2 plateaux” de jeux :

1 – C’est celui qu’on voit en haut de l’image, la ville. A chaque tour, on doit aller dans une zone à l’autre de cette ville pour réaliser des actions :
– Obtenir Un oiseau ( pour avoir un trésor + un déplacement )
– Miner pour obtenir des ressources
– Acheter des artefacts
– Obtenir un trésor
… Bref, plusieurs actions.

2 – La zone d’aventure. Quand on y rentre pour la première fois, on gagne des “coeurs” qui vont nous servir à réaliser des actions dedans. Soit augmenter nos jets de certaines caractéristiques, soit pour mettre un campement ou autre.

Comment on obtient les coeurs ?

On peut recruter des membres dans la ville, comme on voit sur l’image juste en haut. Chaque personne donne un “nombre de coeurs”. Dans notre plateau de personnage, on commence avec un animal (chien/chat au choix ), qui donne des caractéristiques. On a le droit d’avoir que 4 membres au total, et un seul membre de chaque faction ( la couleur en bas à gauche du standees de personnage ).

Vous pouvez le voir sur l’image du plateau joueur plus haut. Il faut faire la somme de tous les coeurs de ses 4 personnages de notre équipe. Cela définira un peu notre “endurance”.

A quoi sert ses membres ?

Durant le jeu, on va réaliser des quêtes, des attaques, récolter des pièces ou gemmes, se déplacer. On dénombre 4 caractéristiques :
– Habilités ( la forme de main ) : Pour les quêtes et miner.
– Combat ( la forme d’épée ) : Pour les quêtes et les combats pour la prime.
– Déplacement ( la flèche jaune ) : Nombre de déplacement que peut faire notre héros par tour.
– Capacité de récoltage ( j’ai pas le nom…. mais c’est l’oeil qu’on voit en dessous des coeurs ) : Quand on réalise un campement dans un spot, et qu’il y a un symbole de gemme + de monnaie, on gagne d’autant de pièce ou de gemmes que 1 + nombre d’oeil dans notre équipe.

Quand on va à l’aventure, entre 2 points, il y a des symboles. Parfois il y le symbole prime qui nous oblige de combattre. POur se faire, on lance un dés, on rajoute tous les épées qu’on a dans notre équipe, et on compare. Si on gagne, on y dépose un campement, et il nous fera des points. ( Exemple ci-dessous des primes obtenus, avec leur valeur de jet d’épée à faire ).

Mais c’est quoi ces fameuses quêtes ? Pourquoi dit-on que ce jeux à des éléments narratifs ?

Les petits jetons “livres” que l’onn observe au-dessus d’une case du lviret d’aventure signifie que cette case peut conduire à une quête.

Lorsque l’on lit la lettre/chiffre au dessus de cette case, cela nous invite à lire un paragraphe. Contrairement à above and below où c’était un paragraphe au pif sans aucun lien, c’était vraiment l’aventuer complet, ici les quêtes sont propse à la double page où nous sommes, et est lié aussi “visuellement” à la case où on est ! Si il y a une petite image avec une grosse pierre aux yeux rouges, on va le retrouver dans la quête.

Les quêtes proposent généralement des choix suite à une situation donnée. Il vous arrive X, vous choissisez e faire Y ou Z? Et là, vous avez plusieurs type de test. Ou bien vous avez les tests d’habilités ( :hand_splayed: ) ou bien les tests de combats ( :crossed_swords: ). Vous lancez les dés, vous ajoutez les valeurs de votre équipe aussi, et… si ils vous manquent encore… Vous pouvez ajuster avec vos coeurs! De plus, pour gagner plus de choses, vous pouvez essayer d’avoir de 2 plus la valeur demander. Parfois même, vous allez ouvrir une quête secondaire, que vous allez devoir noter quelque part, et qui vous pousse à continuer cette quête secondaire indépendament de la lettre/chiffre de votre futur quête. Vous pouvez aussi gagner un “mot clé” réutilisable, ou bien des objets de quêtes.

Oui bon, t’es bien sympa, mais tu parles de trésor, de quêtes… MAis c’est quoi ces artefacts ?

Au début de la partie on draft 5 artefacts communes, et on obtient 2 artefacts “avancée”. Ces cartes, permettent notamment d’avoir des habilités spéciales en plus de points de victoires non négligeable. A savoir aussi que pour chaque artefact laissé en main à la fin de la partie , nous fait perdre un 1 point de voyage !

Ici, la lanterne du fantôme, donne un bouclier ( c’est une capacité qui permet d’éviter les combats pour la prime ) et une épée.

Ici, par exemple, on gagne 1 de nourriture quand on visite la mine!

Finalement, comment gagnes-ton des points ?

Plusieurs manières :
– Les artefacts ( la valeur qu’on voit en haut à gauche )
– Les primes ( monstre qu’on a combattu, avec la valeur en haut à gauche )
– Les cartes de quêtes
– Le nombre de factions/or/gemmes qui nous restent
– Le nombre de campement utilisés
– 5 points si on a 3 trésors
– Au bout de 4 fanions d’une faction, on obtient son chef, qui nous fait gagner des points
– Le bonus du 14ème campement
– Et… les routes commerciales ! J’en ai pas parlé jusqu’à là, mais, si on fait un campement sur un symbole particulier, et qu’on fait un autre campement sur ce même symbole, on gagne un nombre de point propre à la double page.

:two: Le Chrystobaromètre

:brain: DifficultO’Metre> :brain: :brain: :brain: :black_medium_small_square: :black_medium_small_square:

De prime à bord, il y a pas mal de choses à savoir. SI quelqu’un se braque au début et à peur de cette quantité d’informations, ça va être dur et risque de subir.

Néanmoins, il n’y a rien de compliquer. Vraiment rien. Les actions se comprends facilement, les icônes sont bien foutues, ça s’enchaîne ensuite très bien. En une partie on mémorise bien les choses et ensuite ça devient vraiment méga fluide.

:link: ImmersO’Metre> :link: :link: :link: :link: :black_medium_small_square:

Entre les quêtes, le fait qu’on évolue sur plusieurs plateaux, de voir nos objets, que toutes nos actions s’expliquent de manière thématique… On est vraiment plongée dans cette univers ! A la fois on suit une histoire, mais à la fois on créer notre aventure. C’est un peu comme skyrim où il y a une trame principale, mais néamoins, on se fait sa propre histoire. Et là c’est un peu ça! Surtout que le mode campagne permet, en engrenant de l’expérience, de les consommer pour avoir des compétences. On gagne des quêtes secondaires dont on verra la suite… Et on vit une aventure ! On est pas sur un jeu de campagne ou hyper narratif… Mais tout de même, on est vraiment pris dans l’univers ! ( Puis bon, Ryan Laukat… il sait illustrer!)

:crossed_swords: InteractO’Metre> :crossed_swords: :crossed_swords: :crossed_swords::black_medium_small_square::black_medium_small_square:

Je sais pas vraiment dire où on en est niveau interaction… Car c’est vrai que quand on joue, on est un peu dans son coin. Aucune interaction directe.

Par contre, on participe à l’histoire de l’autre en lui lisant l’aventure, on se passionne à voir ce qu’il fait. Donc on est pas non plus hyper dans son coin et isolée dans le jeu.

En terme d’interaction dans le jeu même, à part les duels en ville où on peut bloquer un spot, on se bloque quasi pas! Par contre…Il y a de l’interaction indirecte dans la mesure où, faire une route commerciale, ou, prendre le bonhomme que l’autre voulait, ou, faire les quêtes avant l’autre ( car une fois faites, l’autre peut plus le faire), ou, mettre son campement là où on veut… Bah ça peut déranger l’aut(re! Alors j’ai mis 3/5… Mais je pense qu’on st plus vers 2.5/5

:dash: FluidO’Metre> :dash: :dash: :dash: :dash: :dash:

Généralement, on sait les 3/4/5 prochains coups qu’on veut faire… Alors, une fois les règles absorbés, et bien ça va très vite ! Tel des joueurs d’échecs jouant au blitz, ça va vite sur le terrain ! Et je le trouve de ce fait super fluide. Par contre, à 3/4, ça doit sûrement être moins fluide. Car justement, on sait tellement les actions qu’on veut faire, et c’est immédiat, qu’attendre les autres peut être un peu plus long.

:hourglass: TempO’Metre> :hourglass: :hourglass: :hourglass: :black_medium_small_square::black_medium_small_square:

En jouant à 2, ça va assez vite. On est sur du 1h/1h30. Mais par contre, on en fait des choses sur cette heure de jeu! On voit vraiment pas le temps passé

:repeat: RejouO’Metre> :repeat: :repeat: :repeat: :repeat: :black_medium_small_square:

Nombre de parties jouées> 4
Configurations testées> 2 joueurs / Mode Campagne

Le jeu, plus j’y joues, plus je veux y aller loin ! On découvre de nouvelles stratégies, de nouvelles façons de jouer, l’histoire évolue ! J’ai très très envie de finir mon mode campagne => 10 parties => 10/20heures de jeu en perspective! Et ça, seulement dans ma campagne 2 joueurs. J’aurai envie d’en faire une à 3 joueurs, et de revisiter les lieux car on voit pas toutes lse quêtes ni toutes les cartes !

Puis, avec l’extension qui se profile, ça va donner du souffle… Alors il y a vraiment beaucoup de choses à faire dans ce jeu avant de s’ennuyer :slight_smile:

:package: MatosO’Metre> :package: :package: :package: :package::black_medium_small_square:

:key: Les cartes sont biens épaisses.
:key: Le livret est vraiment super !
:key: Beaucoup de contenu dans cette boîte.
:key: Les illustrations sont vraiments cool :slight_smile:

Franchement, je trouve vraiment le matos bon dans ce jeu ! JE met pas la note maximale parce que pas d’insert. Mais.. C’est seulement pour ça :smile: … Bon aller tant pis, je lui met la note maximale :smile:

:tram: TranspO’Metre> :tram: :tram: :black_medium_small_square::black_medium_small_square::black_medium_small_square:

Bon, on est clairement pas dans les jeux les plus transportables ! Par contre, pour le plaisir qu’il donne, la profondeur de jeu… Cela permet d’avoir un très bon jeu avec plusieurs heures à faire dans une boîte de taille standard !

:shield: SleeveO’Metre>

Je sleeve systématiquement les jeux que j’adoré énormément !!!! Sauf… Celui là! Pourquoi? Les cartes ont l’air super épaisses et résistantes. J’en vois aucun intérêt.

:heart: LovO’Metre> :heart: :heart: :heart: :heart: :heart:

Clairement ce jeu a été un véritable coup de coeur! Et un coup de coeur partagé ! Tout de suite on veut refaire une partie, et même le lendemain, et même le surlendemain. J’avais 20 jeux de sociétés avec moi… Et on voulait jouer qu’à celui là! C’est super fluide, chaque partie change, l’univers est vraiment sublîme, le jeu est beau….

Zone jeux de société a récemment publié une vidéo youtube très très élogieux de Sleeping dogs, du même auteur. Il disait, en jouant ses jeux, qu’il déduit que ryan Laukat est un “gamer”. Car on ressent un peu des sensations de jeux de sociétés. Quand j’ai lu cette vidéo, j’ai tout de suite compris pourquoi j’ai super adoré ce jeu!

En effet, Near and far peut s’apparenter à ses jeux vidéos où on a notre petite phase de préparation dans la ville, à nous améliorer ( d’objet, oiseau, échange de ressources, partenaires), puis on part à l’aventure! On fait ce qu’on peut… Et on revient. On s’améliore, et on va plus loin… Et ainsi de suite! Un peu dans la veine des jeux indépendants comme steamworld dig, ou bien rogue legacy, ce genre de jeu :slight_smile:

Franchement, il fait maintenant parti de mes jeux “préférés”. J’adorai déjà l’auteur pour above and below et sa touche narrative… Et là on est encore un cran au-dessus !

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *