Reviews

Périple

Avis d'Aurélien V

:traffic_light: PERIPLE – Une belle surprise. Oui c’est abstrait, mais le thème et la DA sont efficaces et nous prennent délicatement par la main avec onirisme et légèreté. Et j’ai la sensation qu’on peut creuser sa dimension stratégique à chaque nouvelle partie et développer un véritable savoir-faire. Idéal à 3 joueurs. Plaisir : :nine:

Avis de Ladyhawke

jeu de R. LAUKAT qui nous emmène dans son univers. C’est tout simplement magnifique. A notre tour, nous poserons des jetons reflétant un schéma de nos personnages sur des cartes quadrillées représentant un territoire. Le joueur majoritaire gagnera la carte qui sera utilisée comme nouveau personnage. J’ai beaucoup aimé, c’est un jeu malin, apaisant, le plaisir est là. 8/10.

Avis de Djez

PERIPLE, première partie, 2 joueurs

Dans ce jeu, chaque joueur va jouer 3 personnages qui décident de partir explorer les terres à la recherche d’autres compagnons. Chaque personnage a une capacité qui lui permet de placer plus ou moins de cube en bois suivant un schéma précis sur les cartes lieux de 6 cases chacune. Les cases peuvent éventuellement comporter des pièces gagner quand on les recouvre, l’argent servant à poser des cubes bonus avec certain personnages, acheter des artefacts qui ont des petits pouvoirs, gagner les enchères en cas d’égalité sur une majorité, etc… Dés qu’une carte est remplie, le joueur majoritaire la gagne, car une fois retournée, elle révèle un nouveau personnage. Dés qu’un joueur a au total 10 personnages, on termine le tour en cours et on compte les points de victoire présents sur les cartes et les artefacts pour savoir qui gagne.

Déjà, le jeu a vraiment un matos très cool : les cartes sont jolies, le matériel est fonctionnel, vraiment, le charme opère ! En plus, la mécanique est très fluide, comprise en deux minutes, et pourtant, assez subtil pour proposer un vrai petit défi. Tout dans le jeu est vraiment malin : le fait que quand une carte est jouée, elle se “fatigue”, et on ne pourra plus la rejouer tant que TOUTES ne seront pas dans la même situation OU que l’on aura payer pour redresser, les artefacts qui sont pratiques MAIS qui font perdre de l’argent précieux pour les enchères d’égalité et les cases bonus des cartes, les personnages qui quand ils sont puissants posent moins de pions, etc…

Avec tout ça on a une vraie réfléxion sur le rythme à adopter, car on est vraiment dans une course à la possession des cartes. A deux joueurs en tous cas, la tension ludique est bonne, et le challenge est cool. Et je pense qu’à quatre joueurs ça doit être pareil. Après, le jeu n’est pas hyper fun, et ne vous attendez pas à une éclate de ouf, mais il est vraiment plaisant à jouer, tranquille, posé, malin. Bref, j’aime ! :yellow_heart: :yellow_heart: :yellow_heart:

PERIPLE, partie à 4 joueurs dont 2 débutants

Dans ce jeu aux graphismes vraiment sympa, chaque joueur va optimiser les capacités de ces cartes personnages pour poser aux mieux ses cubes et essayer ainsi de gagner des majorités sur les cartes pour gagner de nouveaux persos, de nouvelles capacités, et également, un maximum de points de victoire !

Le jeu est malin, fluide, efficace, mais comme souvent dans les jeux du genre, sa physionomie change selon le nombre de joueurs : à deux joueurs le jeu est bien stratégique et assez brain, alors qu’à 4 cela devient si peu prévisibles qu’en fait il est rare qu’on réfléchisse vraiment à son coup avant que son tour ne revienne !

Reste que le jeu est plaisant dans toutes ses configurations, que l’effort d’univers onirique est très agréable (même s’il n’apporte RIEN ludiquement), et qu’on passe dans tous les cas un bons moments, car même si le jeu devient plus chaotique à plus, il reste satisfaisant dans son accessibilité et sa fluidité.

A noter que pour moi, l’option “artefacts” est quasi inévitable sitôt qu’on joue avec des joueurs un tant soit peu habitiués aux jeux, car elle apporte quelques options ludiques supplémentaires bienvenues ! :yellow_heart: :yellow_heart:

Avis de sesterio

Périple :park::jigsaw:

1ère partie à 2 mode simple (sans les artefacts).

Règles très simples. On active la forme de son personnage en posant ses jetons sur les paysages. Si un paysage est complet, le joueur qui a le plus de jetons dessus gagne le personnage (une forme supplémentaire). Le premier qui a 10 personnages déclenche la fin de partie. Celui qui a le plus de points sur ses persos gagne.

J’aime ce type de jeu qui s’apprend vite et se joue vite également (un peu à la manière d’un kingdomino même si ce n’est pas la même mécanique). Le système d’enchère, si on a le même nombre de jetons sur un paysage, est plaisant et apporte de l’interaction. Les illustrations sont très chouettes.

Déjà le mode simple m’a plu, à voir maintenant ce qu’apportent les artefacts . :slight_smile:

Avis de Caelina Fontana

Le but du jeu est de parcourir les terres d’Arzium afin de retrouver des aventuriers égarés et de les recruter pour qu’ils nous aident dans cette quête.

Je ne sais pas trop comment décrire la mécanique, un sorte de puzzle game à la Dreamscape.

Le plateau central est formé par un ensemble de cartes : personnages de l’univers de Near and Far sur le recto (avec une forme de tétris dessinée dessus) et paysages divisés en cases qui composent la map sur le verso.

Vous commencez avec un personnage de base (et donc une forme de tétris de base) et allez essayer d’en recruter d’autres pour obtenir plusieurs combinaisons de formes possibles.

A votre tour, vous pouvez activer un aventurier de votre groupe et poser des jetons sur la map en respectant la forme dessinée sur le personnage activé. Une fois activé, celui-ci est retourné et ne pourra être réactivé que si tous les personnages ont été joués et retournés ou en payant des pièces (remportés sur la map).

La partie prend fin dès qu’un joueur a recruté 10 aventuriers. Chaque aventurier rapporte des points et celui qui en a le plus remporte la partie.

Un petit jeu léger et stratégique dans un univers poétique. On a adoré le plaisir de découvrir ses personnages égarés recrutés au fur et à mesure (car on ne sait pas qui on recrute à l’avance) avec chacun leur petite histoire. J’ai recruté un magnifique compagnon tortue du nom de Blops ! Un petit aspect sympathique qui permet un petit voyage ludique sans prétentions. C’est rapide, c’est malin, c’est beau, il y a de l’interaction avec aussi une notion d’enchères en cas d’égalités, bref validé et adopté, j’y rejouerai avec plaisir !
 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *