Reviews

Rocketmen

Avis de L0l0

Le deckbuilding/stop ou encore dans la course à l’espace.

J’avais pu y jouer il y a environ 1 an, et j’avais aimé le jeu tout en le trouvant un peu trop dépendant du hasard et “rapide”.

À peu près le même ressenti aujourd’hui, toujours agréable d’y jouer mais le hasard peut être très frustrant. En fait il suffit de savoir avant de commencer que c’est un jeu d’1h dans lequel il y aura du hasard donc faut pas espérer tout programmer au millimètre. La conquête spatiale est parfois faite de mauvaises surprises 🙂

Le principe du jeu est vraiment cool, à son tour on peut acheter des nouvelles cartes (technologie, financement, moteurs…) à mettre dans son deck et commencer à monter sa mission : on isole 1 carte qui sera l’objectif, et progressivement d’autres cartes qui composeront les étages de notre fusée.

Là où c’est malin c’est que les cartes qui sont sur l’objectif et dans la zone de lancement ne sont plus dans notre deck pendant ce temps. Du coup, il tourne bien plus vite.

Quand on se sent prêt (qu’on a assez de puissance dans notre zone de lancement) on peut tenter un lancement : On doit alors atteindre une certaine distance en fonction de si on cible l’orbite terrestre, la Lune ou Mars, en piochant des cartes une à une dans un deck au contenu fixe (1 carte 4, quelques cartes 3, …. deux cartes 0)

À tout moment si on sent que c’est mal embarqué on peut abandonner la mission et perdre uniquement une carte de sa zone de lancement. On va réparer et pouvoir retenter un lancement au prochain tour.

Sinon on tente d’aller au bout et si ça passe jackpot, sinon c’est l’explosion et tout est perdu, il faut recommencer à construire une fusée.

Heureusement, il est possible de mitiger un peu le hasard en jouant des cartes qui réduisent la distance à parcourir, qui permettent d’ignorer une carte 0 piochée etc.

Chaque mission réussie nous donne des PV mais aussi un bonus permanent (de la puissance, des financements etc) ce qui permet au jeu de monter en puissance : on a besoin de faire une ou deux missions simples avant de pouvoir envisager Mars.

Mais du coup c’est là aussi que le hasard va être déterminant car le jeu est une grosse boule de neige : plus tu réussis plus tu réussis.

Et si t’as le malheur de rater ton premier décollage à cause d’un tirage malheureux, tu as quasiment partie perdue par rapport à un joueur qui l’a réussi en piochant mieux, car le retard sera presque impossible à combler.

Malgré tout, le jeu est plaisant, vraiment. Ça se joue vite et on se prend au jeu à planifier des missions en espérant que tout se passe bien. Faut juste pas être allergique au hasard et ça donne un moment de jeu assez fun :blush:

 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *