Reviews

Orléans (+ Invasion)

Avec 3 potes, on s’est lancé dans une première partie d’ ORLÉANS, et c’est vraiment un TRÈS bon jeu !

Pour faire vite, c’est un bagbuilding dans lequel on va optimiser au mieux la pose de ses différents partisans pour récupérer de l’or, des marchandises, des citoyens, construire des comptoirs et des bâtiments ou encore progresser en savoirs pour scorer un max en fin de jeu !

Alors certes, la part de chance et d’aléa dû à la pioche de ses partisans est indéniable, MAIS on se rend vite compte que c’est négligeable en comparaison de la place qu’occupe la réflexion et l’optimisation ! Il y a toujours un “meilleur coup” à faire, il y a de l’interaction, de la prise de risque, de l’opportunisme mais surtout plein de stratégies à tenter ce qui rends le jeu hyper fun à jouer, tout en restant très fluide !

Je finis second avec un développement assez équilibré (et une stratégie Bateliers mal exploitée), derrière celui qui s’est gavé sur le commerce, mais devant celui qui s’est trop focalisé sur la piste de savoir et celle qui n’a pas su rentabiliser tous ses moines ! Un super jeu donc, qui donne TRÈS envie d’y revenir ! :heart::heart::heart:

Avis d'Ezekiel (Invasion)

Voici un bout de retour sur Orléans Invasion, contenant (entre autres) le module pour jouer en coop à Orléans. :hugging:

:gem: Matos et esthétique : Pas grand chose à dire, si ce n’est que tout est dans la même lignée que le jeu de base, autant au niveau qualité qu’au niveau look… et qu’au niveau coquilles et erreurs… :confused: Des mots oubliés, des fautes d’orthographe, de frappes, des lettres qui manquent, quelques pièces et citoyens en plus, mais qui ne sont pas tout à fait de la même couleur… Sérieusement ? :neutral_face: Rien de dramatique ou qui empêche de profiter du jeu, mais bon, c’est pas sérieux.

:gear: Thème et mécanique : On garde la recette de bag building d’Orléans, mais cette fois-ci, tout le monde jouera ensemble contre le jeu. Il s’agit de préparer la défense de la région contre les envahisseurs qui arrivent. Concrètement, il faut réussir toute une tripotée d’objectifs avant la fin de la pile d’événements : fournir des pièces, des chevaliers, des citoyens, des ressources… Mais également remplir l’objectif personnel de chaque joueur. Beaucoup, BEAUCOUP de chose à faire. La tâche paraît complexe au début de la partie. :scream:

 

Un beau bazar, qui fait peur au début.

Il faudra donc s’organiser, et que chacun se spécialise dans une voie afin d’optimiser les tours de jeux. Un petit ajout aux plateaux joueurs rend possible le don de ressources, d’argent ou même de partisans aux autres joueurs.

:brain: Ressenti global et conclusion : Ce qui rend le jeu excellent, c’est sa fluidité incomparable. :heart_eyes: Déjà avec le jeu de base, les tours s’enchaînent assez vite, mais alors là, tout le monde peut résoudre ses actions en même temps, et ça va très très vite. Une organisation se met en place et chacun a ses responsabilités. La ville s’organise, on progresse, ça combote, c’est complètement jouissif.

Il est peut-être possible qu’un joueur dominant prenne le dessus, mais il aura quand même énormément de données à analyser pour ce faire… D’autant plus que tout le monde réfléchit en même temps, et qu’un joueur débutant comprendra vite ce qu’il a à faire.

C’est d’ailleurs un bon moyen d’apprendre à quelqu’un à jouer à Orléans, même s’il y a beaucoup plus de matériel et de choses à regarder. :thumbsup:

Pour conclure, Orléans Invasion tient ses promesses, et j’ai hâte de le tester à plus nombreux.

PS : Les autres modes présents dans la boîte semblent plus oubliables. Notamment une variante du mode compétitif (plus lourd, moins fluide, moins intéressant. Pour varier, c’est sympatoche mais c’est tout), un mode duel (pas essayé), et 3 modes solos (moui, ça m’intéresse moyen).

J’ajoute que notre partie à deux a été gagnée, mais d’un cheveu et avec des sacrées sueurs froides à la fin pour réussir à obtenir le dernier citoyen… C’est vraiment le pied de finir une partie comme ça :heart_eyes:

Avis de Baron Zilord

Cinq parties à 2 dont une en coop Invasion (on a gagné mais on a triché sans savoir), une en solo, et une à 4.

Il faut de la place sur la table, ça prend du temps à installer, mais ça s’explique vite, et une fois que la mécanique est acquise, c’est super fluide.

En tout, ça valait le coup d’attendre 6 mois qu’il sorte. Plein, plein, plein de choses et de choix à faire, même si l’usage de la piste du Symposium semble inévitable pour gagner (même si je pressens que c’est possible de gagner sans). Les tuiles Sablier ne changent pas et leurs évènements ne sont pas très “méchants”, contrairement à celles du scénario coop qui font assez mal.

La deuxième extension rajoutera des tuiles Sablier pour le jeu de base qui offriront plus de variété, et Invasion offre des modules déjà très sympas, en solo et en coop.

L’invasion en coop est en tout cas un super morceau de jeu, là on discute des stratégies et on avance ensemble afin de réussir les objectifs avant la fin des 17 (18 dans le jeu de base) tours de jeu.

En tout cas, on n’est pas déçus, superbe réussite pour notre part, merci au Passe-Temps et à Simon de nous avoir saoulés avec ces jeux dans leurs vidéos YouTube.

Bravo bravo bravissimo.

Avis d'Ezekiel (Orléans)

J’en profite du coup pour faire un rapide retour sur Orléans (jeu de base, 2 joueurs), testé hier dans un bar à jeu.

Comme dit Baron Zilord, ça prend de la place, c’est long à installer (beaucoup plus que ce que j’imaginais !), mais une fois qu’on est dedans c’est très fluide. On a quand même au début de la partie une sensation de pas savoir quoi faire. Pas facile de lire l’enchaînement des choses et de faire sa programmation en conséquence. Mais le jeu est suffisamment long pour avoir le temps de débroussailler tout ça…

…et quand ça commence à fonctionner, qu’est ce que c’est agréable !! C’est vraiment ce que je soulignerais le plus, c’est agréable et fluide. J’avais peur du hasard du sac, mais il est possible de bien gérer en piochant l’intégralité de son sac, ou presque, à chaque tour. Le hasard est donc minime au final.

Seuls bémols, ou plutôt seuls doutes : la rapidité à laquelle les jetons s’épuisent. Je me demande si on en a pris assez, car au bout de quelques tours seulement on était déjà bloqués sur les différentes pistes.

Egalement, je me pose la question des véritables variations possibles dans le jeu. J’ai l’impression que beaucoup de choses sont des passages obligés : les chevaliers et les moines me semblent incontournables, ou certaines autres manières de scorer. Du coup je me demande si au bout de 10 parties on ne se retrouve pas à faire tout le temps la même chose.

Au final c’est un jeu vraiment top, très agréable, très fluide et dense, et que je vais m’empresser d’acheter. Avec Invasion, évidemment !!

Avis d'Aurélien V.

Orléans :church: : 4 joueurs, avec femme et enfants. Ici aussi des choix à la pelle, mais cette fois tu parviens à déterminer où chacun en est dans les grandes lignes. Et à 4 c’est vraiment la course à tous les niveaux, la lutte est acharnée pour occuper l’espace judicieusement dans la région d’Orléans et la possession du jeton 1er joueur est un détail plus que jamais important. Autre gros atout de la configuration à 4 joueurs, la partie en devient à peine plus longue qu’à 2 ou 3, ce qui est assez rare. Bref je n’ai pas fini de dire du bien de ce jeu qui est décidément excellent dans toutes les configurations. Note du plaisir ressenti : 9.5/10

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *