Reviews

Twilight Imperium (4ème édition)

Avis d'Alexballoon

Bon bah j’ai (enfin) pu jouer à Twilight Imperium (4ème édition) hier donc il est temps d’en faire une petite review ^^

Question matériel, il n’est pas d’une qualité impressionnante (notamment les plateaux de faction qui sont très fins) mais plutôt beau si on aime le style relativement photoréaliste des tuiles du plateau et des factions. Il y a beaucoup de figurines de représentant les différentes unités dedans qui sont toutes très belles par contre (du moins je trouve) et très détaillées. La boîte est plutôt pratique (malgré l’absence de petits sachets zip pour séparer les jetons des différentes factions).

Passons aux règles/gameplay : dans un premier temps, il faut parler de la longueur du jeu, car c’est à mon sens à la fois un point fort et un point faible. 4h à 8h d’après la boîte de jeux, mais avec explication des règles et mise en place, notre première partie (à 4) à durer 13h. Oui c’est long, et sûrement pas fait pour tout le monde, mais la durée de jeu permet de rendre l’expérience véritablement épique. Malgré la longueur du jeu, la tension ne retombe jamais. Le but du jeu est d’atteindre 10 points (14 points si vous aimez les parties plus longues, mais j’ai testé à 10 points).

Le principal moyen de gagner des points est de remplir des objectifs publics et personnels, la majorité nécessitant de contrôler un certains nombres de planètes ou de produire un certains nombre de ressources. En classique 4X, il est nécessaire de s’étendre le plus rapidement et efficacement possible afin de gagner de précieux points, de produire des ressources et de construire des unités et, comme vous vous en doutez, même l’immensité de l’espace n’est pas suffisante pour satisfaire les envies colonialistes de vos différents empires. Chaque planète conquise rapporte de la production de ressource et de l’influence (et éventuellement des avantages technologiques), qui vous permettront de vous développez.

Un autre aspect du jeu est l’aspect technologique : je n’ai pas trop pu explorer cette voie, jouant les Sardak N’orr (la faction la plus faible sur cet aspect je pense), mais il m’a semblé évident qu’il était nécessaire afin de réussir à être efficace en fin de partie (quand un adversaire à 2 étoiles de la mort appelées Soleil de guerre dans le jeu, c’est assez effrayant xD)

Enfin, le jeu à une grande emphase sur la diplomatie et le commerce. Faire des échanges est nécessaire afin d’avoir des ressources vu que les biens commerciaux, qui ne s’obtiennent que par échange de commodités avec une autre faction, vous donnent à la fois des ressources et de l’influence, tandis que le jeu possède toute une phase politique où l’on vote pour rentrer en vigueur des lois et des directives qui avantagent ou désavantagent certains joueurs.

Malgré le vaste éventail de voies possibles, le jeu reste fluide et, bien que l’explication des règles soit longue, les règles du jeu sont plutôt simples à comprendre (au bout de 30 minutes de jeu tous les joueurs à la table n’avaient aucun problème de compréhension, et on a jamais eu à revenir au livret d’apprentissage au cours de la partie). La mécanique du premier à 10 points permet de maintenir une certaine tension au cours de la partie (particulièrement à partir du moment où les joueurs atteignent 6 points et peuvent gagner à tout moment), en plus du fait que perdre son système natal représente une véritable menace et peut signer la fin de la partie d’un joueur, l’empéchant de valider des objectifs. De plus, les cartes actions que l’on pioche au cours de la partie peuvent totalement changer l’issue d’une bataille (voire de la guerre), et constitue une mécanique permettant de revenir dans la partie pour un joueur qui aurait été violenté en début de partie.

En conclusion, je pense que c’est mon wargame et mon 4X favori, jeux-vidéos compris, et qu’un joueur appréciant les (très) gros jeux devrait tester au moins une fois dans sa vie.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *